La magie de Lhassa

Date de départ

08 Oct

Durée

9 nuits et 10 jours

vus

552

place maximale

12

Inclus

Hôtels
Transport
Petit déjeuners
Tickets d'entrée
Guide Culturel
Activités mentionnées

Résumé de voyage

Day 1  :  Arrivial in Kathmandu

Day 2  :  Visit Swoyambhu, Pharping and Kirtipur

Day 3   :  Visit Pashupati and Baudha

Day 4  :  Kathmandu to Lhasa flight

Day 5  :  Visit Sera Monastery, Ramoche and Jokhang

Day 6  :  Visit Potala Palace, Norbulinkan and Drepung

Day 7  :  Visit chak Pori, Ganden and stroll in Lhasa

Day 8  :  Flight back to Kathamndu and visit Patan

Day 9  :  Visit Thimi and Bhaktapur

Day 10:  Departure

Itinéraire jour par jour

Jour 1

Arrivée à Katmandou

Arrivée à l'aéroport international de Tribhuvan et accueil par notre représentant qui vous conduit à l'hôtel. Petit briefing du programme. Le reste du temps est libre. Nuit à Katmandou.
Jour 2

Visite Swoyambhu, Pharping et Kirtipur

Après le petit-déjeuner, route vers Swoyambhu, un stupa de plus de 1600 ans situé au sommet de la colline nommée Samhengu, à l'ouest de la ville de Katmandou. Le stupa est le site bouddhiste le plus vénéré par les citadins. Nous continuons ensuite notre route vers Pharping, un lieu saint pour les adeptes du bouddhisme tibétain où Gourou Rinpoché (Padmasambhava) a réalisé le Mahamudra Vidyadhara (comme le Nirvana) dans la grotte. Puis nous visitons le temple de Dakshinkali, un site sacré pour les hindous et les bouddhistes de la vallée de Katmandou. De nombreux fidèles viennent ici pour offrir un sacrifice de bouc, de coq et de canard à la déesse Kali. Enfin, nous visitons Kirtipur, la « Ville de la gloire », qui a vaincu les Gorkha à trois reprises lors de la guerre au XVIIIe siècle. La ville est construite sur une colline avec beaucoup de sanctuaires d’idoles hindoues et bouddhistes. Nuit à Katmandou.
Jour 3

Visite Pashupati et Bauddha

Pashupatinath, temple vénéré pour la protection du bétail, est dédié au dieu Shiva. Pashu signifie animaux, pati signifie « maître » et nath « protecteur », c'est donc le dieu qui protège tout le bétail. Le temple est l'un des plus importants sites de pèlerinage pour les hindous du monde entier. Le site du temple est également connu pour ses ghats, plateformes de crémation. Ensuite, nous nous rendons à Bauddha, le plus grand stupa du Népal. Il est appelé Khasti Chaitya, ce qui signifie « le stupa construit avec l'eau de la brume. » C'était jadis le village le plus proche de la ville de Katmandou sur la route de Lhassa. Du coup, beaucoup de gens venus du Tibet pendant la période de l'annexion du Tibet par la Chine se sont arrêtés et installés autour du stupa et ont construit de nombreux monastères bouddhistes avec leur architecture propre. Le secteur est donc marqué par l'influence himalayenne ou tibétaine. Nuit à Bauddha.
Jour 4

Vol de Katmandou à Lhassa

Pendant l’heure de vol de Katmandou à Lhassa, nous pouvons admirer une vue époustouflante de l'Himalaya et du désert trans-himalayenne parsemé de lacs. Avant que l'avion ne traverse l'Himalaya entre le Makalu (8 481m) et le Kanchunjunga (8 586m), la vue du plus haut sommet du monde, le Mt Qomolangma (Mt.Everest), est un événement qui fait de ce vol une expérience unique. Juste après la traversée de l'Himalaya, des lacs de couleur turquoise apparaissent çà et là. Une fois arrivés à l'aéroport de Gangkor, nous nous rendons à la ville de Lhassa et nous nous enregistrons à l'hôtel. Le reste du temps est libre pour l'acclimatation. Nuit à Lhassa.
Jour 5

Visite le monastère de Séra, Ramoché et Jokhang

Après le petit-déjeuner, nous allons visiter le monastère de Séra qui a été construit en 1419 par Sakya Yeshe, un disciple de Tsongkhapa. Autrefois le monastère abritait 5 000 moines, ce qui en faisait le deuxième plus grand monastère Gelugpa après celui de Drépung à Lhassa. Puis visite du temple de Ramoché fondé au VIIe siècle par le roi Songtsen Gampo et son épouse chinoise, Wencheng. Cette dernière a apportée la statue de Jowo Sakyamuni qui a été installée dans ce monastère. Mais au VIIIe siècle, la statue a été échangé avec celle de Jowo Mikyöba apportée en dot par l'épouse népalaise de Songtsen Gampo, Bhrikuti. Puis nous visitons un autre temple du VIIe siècle construit par les artisans et architectes népalais de la vallée de Katmandou sous le patronage du roi Songtsen Gampo. Abritant d’abord la statue de Jowo Mikyöba par la princesse Bhrikuti, ce temple abrite aujourd’hui celle de Jowo Sakyamuni apporté par la princesse Wencheng. Le bâtiment a été rénové à plusieurs reprises, mais on peut encore voir plusieurs piliers et arcs d'entrée intérieurs sculptés datant du bâtiment d’origine. Nuit à Lhassa.
Jour 6

Visite du palais du Potala, de Norbulinka et de Drépung

Ce jour-là, nous visitons le symbole grandiose de Lhassa, le palais du Potala qui était la maison du Dalaï Lama. Après avoir terminé la construction de la partie blanche du palais en 1649, le Ve Dalaï Lama Lobsang Gyatso s'est installé ici depuis Drépung. Le palais abrite également le mausolée de plusieurs Dalaï-lama. Le palais est construit sur la Morpori (colline rouge) qui domine toute la ville, où était initialement installé le palais de Songtsen Gampo. Potala signifie la terre pure de Chenresig, et comme Songsten Gampo et le Dalaï Lama sont considérés comme des incarnations de Chenresig, leurs demeures sont appelées Potala. Après, visite du Norbulinka, un palais d'été du Dalaï Lama, qui sert actuellement de musée avec des objets utilisés par le XIVe Dalaï Lama. Ensuite, visite de Drépung, le plus grand monastère Gelugpa de Lhassa datant de 1416 après J.-C., fondé par l'un des disciples de Tsongkhapa, Jamyang Chöje. Il abritait jadis 10 000 moines. Drépung signifie « tas de riz », traduction de Dhanyakataka, un lieu du sud de l'Inde où l’on croit que Bouddha a enseigné le Vajrayana 16 ans après son Eveil. Nuit à Lhassa.
Jour 7

Visite matinale de Chak pori. Puis visite de Ganden en voiture. Enfin, promenade dans la vieille ville de Lhassa

Après le petit-déjeuner, nous allons visiter Chakpori, littéralement la Montagne de Fer, un site peu visité par les touristes mais très intéressant, qui se situe au sud du Potala. C'est l'une des quatre montagnes les plus sacrées du Tibet central. A l'origine, c'était la demeure de l'institut de médecine tibétaine fondé par Sangye Gyatso en 1696. Ce site sacré contient également des statues de différentes divinités sculptées sur la roche, dont certaines ont été sculptées par des artistes népalais au VIIe siècle. Ensuite, visite de Ganden, premier monastère de Gelukpa et quartier-général de l’ordre. Le monastère a été fondé à une altitude de 4300m par Tsongkhapa en 1409. Il abritait le mausolée de Tsongkhapa. Les fidèles qui viennent ici effectuent la circumambulation, ou kora, de l’ensemble du monastère. La population locale vient également pour célébrer les funérailles de leurs défunts à l’air libre (l’inhumation céleste) dans la montagne où le monastère est construit. Après la visite de ce site, retour à Lhassa et promenade dans la vieille ville. Nuit à Lhassa.
Jour 8

Vol de retour à Katmandou et visite de Patan

Une fois arrivés à l'aéroport de Katmandou, nous visiterons Patan, la ville des beaux-arts. La ville était un grand centre d'étude du bouddhisme à l'époque médiévale. Il y avait à l’époque plus de 300 monastères. La plupart d'entre eux jouent toujours un rôle culturel. La ville entretient de bonnes relations avec le Tibet en termes de culture, de religion et de commerce. Ainsi, de nombreux Tibétains viennent toujours à Patan pour leurs différentes affaires, comme jadis. Le palais quadrangulaire avec ses pagodes et ses temples de style shikhar et les monastères bouddhistes sont la principale attraction de la partie médiévale de la ville. La majorité des indigènes de cette ville sont bouddhistes. La ville est également connue pour la sculpture sur métal. Ainsi, dans la plupart des ruelles, on peut voir des ateliers de fonte et de sculpture des métaux. Nuit à Katmandou.
Jour 9

Visite Thimi et Bhaktapur

Thimi est une petite ville de potiers. La plupart des habitants de cette ville pratiquent l'agriculture et la poterie, et un grand nombre de poteries produites dans cette ville sont vendues dans tout le Népal. Thim située à l’intersection des trois grandes villes de la vallée, Katmandou, Patan et Bhaktapur, c'est pourquoi nous l'appelons Madhyapur, mot sanskrit qui signifie ville centrale. Quant à Bhaktapur, son nom originel est Khwopa, dérivé de Khopingra qui était un village au début de notre ère. Puis, au commencement de la période médiévale, Khopingra est devenu une ville qui, à partir du XIIIe siècle, a été la capitale du Népal jusqu'à la division du royaume. La ville a bien conservé sa propre architecture de la période médiévale. Presque toutes les routes de cette ville sont pavées de briques (aujourd’hui remplacées par des pierres) ce qui ajoute au charme de la ville. La ville est bien connue pour la sculpture sur bois, et les portes et fenêtres de nombreuses maisons, ainsi que celles des anciens palais et des temples, permettent d’admirer l’habileté des sculpteurs. Nuit à Patan.
Jour 10

Départ

Selon l'horaire du vol, départ de l'hôtel pour rejoindre l'aéroport 3 heures avant le vol.

Reservez le voyage

Nom de voyage Prix pour adulte Prix pour enfant Place disponible Date de Départ Durée de voyage
La magie de Lhassa $ 0 $ 0 12 08 Oct 9 nuits et 10 jours

Booking Information

Name Price ( Adults/Children ) Persons ( Adults/Children ) Quantity Total

Sommaire

Sous-total $ 0
Total $ 0

Customer Information

*
First Name is required.
*
Last Name is required.
*
Number Phone is required.
*
Address is required.
Thank You. Your booking have received and booking number is